LA SEXUALITE

La place de la sage-femme en matière de santé sexuelle

Sujet de l’intime, la sexualité touche toutes les catégories d’âge, des premiers émois sentimentaux à la ménopause. La sage-femme, professionnelle engagée auprès de la femme et de la famille, doit être capable de proposer une prise en charge de la santé sexuelle.

Les indicateurs de la sexualité humaine sont préoccupants :

  • 42 millions de personnes vivent avec le VIH/ SIDA
  • 340 millions de nouveaux cas d’IST par an
  • Plus de 12% d’infertilité (dont 2% d’infertilité primaire) chez les femmes en âge de procréer
  • 8-33% de la population adulte a des troubles ou des dysfonctions sexuelles
  • 20-50% des femmes ont subi des violences physiques de la part de leur partenaire
  • 12-25% des femmes ont fait l’expérience de rapports sexuels forcés durant leur vie
  • Un nombre incalculable de violences à l’encontre des minorités sexuelles
  • Les abus de sexuels chez les enfants concernent 10-25% des femmes : 3-13% des hommes

Définition de la santé sexuelle

La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social. Elle ne consiste pas seulement en une absence de maladies ou d’infirmités.

La santé sexuelle intègre la santé reproductive.

L’éducation à la santé sexuelle est fondée sur une approche constructive et globale des relations humaines, des comportements sexuels et de la reproduction, dans le respect des Droits Humains.

Le motif de consultation

Je n’ai jamais eu de rapport et j’ai peur d’en avoir. J’ai peur d’avoir mal. J’ai peur des infections sexuellement transmissibles. J’ai eu un rapport sans protection. J’ai peur d’être enceinte.

J’ai besoin de conseils au sujet de la sexualité. Je voudrais savoir si je suis « normale ».

Les rapports sont douloureux depuis toujours.

Je n’ai pas de désir.

Je n’ai pas de plaisir.

Je n’ai pas d’orgasme.

J’ai des douleurs périnéales depuis mon accouchement. Les rapports sont difficiles ou impossibles. Il /elle me demande des choses que je n’aime pas ou que je n’ai pas envie de faire.

Il ne me laisse pas le temps d’avoir vraiment envie.

Le coït est trop rapide pour que je puisse avoir un orgasme.

Depuis la ménopause, les rapports sont devenus douloureux. Je préfère les éviter.

mais aussi…

J‘ai parfois des pannes.

Je n’ai plus envie de faire l’amour depuis qu’elle est enceinte.

Peut-on continuer à faire l’amour pendant la grossesse. J’ai un peu peur de faire mal au bébé ou de rompre la poche des eaux. Son corps a changé, je suis impressionné. D’ailleurs, je trouve ça incestueux

sont des plaintes récurrentes exprimées .