Mieux connaitre la sage-femme libérale

@#Les compétences de la sage-femme

« Les sages-femmes exercent une profession médicale à compétence définie, c’est-à-dire que le code de la santé publique a déterminé leur champ d’intervention.

L.4151-1

L’exercice de la profession de sage-femme comporte la pratique des actes nécessaires au diagnostic, à la surveillance de la grossesse et à la préparation psychoprophylactique à l’accouchement, ainsi qu’à la surveillance et à la pratique de l’accouchement et des soins postnataux en ce qui concerne la mère et l’enfant, sous réserve des dispositions des articles L. 4151-2 à L. 4151-4 et suivant les modalités fixées par le code de déontologie de la profession, mentionné à l’article L. 4127-1.

L’examen postnatal peut être pratiqué par une sage-femme si la grossesse a été normale et si l’accouchement a été eutocique.

L’exercice de la profession de sage-femme peut comporter également la réalisation de consultations de contraception et de suivi gynécologique de prévention, sous réserve que la sage-femme adresse la femme à un médecin en cas de situation pathologique.

 

Quand consulter

une sage-femme libérale ?

  • Avant la grossesse pour une consultation pré-conceptionnelle.
  • Dès le début de grossesse si vous désirez un accompagnement global.
  • Pour l’entretien du quatrième mois si vous effectuez votre suivi médical de grossesse auprès d’un obstétricien.
  • Ou à tout autre moment selon votre souhait et vos besoins.

Une prise en charge précoce s’inscrit dans un accompagnement au plus près de votre histoire et de vos attentes avec un référent de confiance connu et disponible. Elle permet de mieux vous connaître, de ne pas vous aborder en urgence ou après un parcours dispersé.

La sage-femme est une profession médicale que vous pouvez consulter en accès direct sans prescription si vous êtes une patiente sans pathologie.

Deux actes nécessitent une prescription car ceux-ci sont effectués par la sage-femme sous délégation d’un prescripteur médecin (gynécologue médical, obstétricien, médecin généraliste) :

  •  les visites à domicile pour surveillance de grossesse pathologique
  • la rééducation périnéale

Le droit de prescription 

de la sage-femme

Les médicaments autorisés à la prescription

Article extrait du site de l’assurance Maladie www.ameli.fr

Les sages-femmes peuvent « prescrire les médicaments d’une classe thérapeutique figurant sur une liste fixée par arrêté du ministre chargé de la santé pris après avis de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé » (Art. L.4151-4 du code de la santé publique).

La liste des médicaments que peuvent prescrire les sages-femmes est fixée par l’arrêté du 12 octobre 2011 publiée au JO du 20 octobre 2011.