L’ACCOMPAGNEMENT

PAR L’HAPTONOMIE PERINATALE

Qu’est-ce que l’haptonomie périnatale ?

Pour reprendre la définition de Frans Veldman, fondateur de l’haptonomie, il s’agit d’une science humaine qui s’intéresse au fondement de l’être humain dans son existence : les bases à partir desquelles chacun de nous se construit et s’épanouit.

L’haptonomie est avant tout une manière d’être dans la relation, l’accueil et la rencontre. Fréquemment, la survenue d’une maternité conduit les parents en recherche de liens précoces avec leur enfant à cette découverte. Cet accompagnement permet de nouer très tôt une relation affective à trois.

Il repose sur la « phénoménalité » : le vécu par l’expérience et sur la notion de triade (père, mère, enfant) laissant au père dont la présence est indispensable à chaque rendez-vous une place essentielle.

L’haptonomie périnatale propose un accompagnement pré, per et postnatal dans le « devenir famille ». Celui-ci est idéalement débuté vers le 3ème ou 4ème mois de grossesse et se termine en postnatal au stade de la marche acquise de l’enfant.

A qui s’adresse l’haptonomie ?

L’haptonomie s’adresse à tous les couples désireux de ce suivi .

En cas de grossesses pathologiques , l’haptonomie contribue à un meilleur vécu des difficultés.

L’haptonomie peut également accompagner des situations plus médicalisées telles que la procréation médicale assistée, la préparation d’une amniocentèse, en cas de vomissements gravidiques, de douleurs lombaires et pelviennes de la grossesse, de risque d’accouchement prématuré.

 

Quel est le sens de cette approche ?

Cet accompagnement propose 

  • de faire l’expérience d’un « être ensemble » à partir du toucher appelé « tact » en haptonomie, toucher affectivo-confirmant induisant plus de souplesse autour de l’enfant, plus de confort pour la mère, de bien être pour chacun de constituer un « nid douillet » accueillant et spacieux pour le bébé
  • de pratiquer des sollicitations appelées « invitations » (initiées par le père, la mère ou les deux ) auxquelles l’enfant peut répondre très tôt dans la grossesse, véritables interactions à trois dans lesquelles l’enfant se met en mouvement
  • de soulager la mère des douleurs et inconforts liés à la grossesse en portant mieux son enfant
  • de découvrir la capacité d’investir en confiance un lieu méconnu et d’accueillir en sécurité des situations inattendues
  • de laisser l’enfant, si cela est médicalement possible, initier sa naissance et être en acte de se faire naître
  • pour le père, de renforcer la sécurité affective et la confiance de la mère pendant le travail et la mise au monde
  • pour les deux parents, de rester « présents » et conscients avec l’enfant « en chemin de naître » quelles que soient les modalités de sa naissance
  • d’accueillir véritablement leur enfant, le père présentant l’enfant au monde en premier
  • d’offrir à l’enfant de la sécurité pour traverser ses nouvelles expériences de vie (inconfort digestif, faim, endormissement, séparations…)
  • d’accompagner l’enfant dans son vécu émotionnel des frustrations
  • de guider l’enfant vers l’autonomie et l’épanouissement de son être

Comment se déroulent

les séances ?

Les séances se déroulent de façon personnalisée en couple dans le respect et l’intimité. Le rythme des séances peut être librement convenu avec les parents, un rendez-vous toutes les 3 ou 4 semaines est souvent proposé jusqu’à la naissance. Cet accompagnement est progressif, adapté aux différentes évolutions de la grossesse.

En postnatal, deux séances d’hapto-puériculture sont proposées dans les suites immédiates de l’accouchement puis une troisième vers le 3ème ou 4ème mois puis une quatrième vers le 8ème ou 9ème mois et le dernier rendez-vous sera à la marche acquise soit environ 5 séances après la naissance. Chaque rencontre est adaptée au développement de l’enfant.

L’haptonomie est-elle remboursée par la Sécurité Sociale ?

L’haptonomie n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Elle ne peut être facturée à la Sécurité Sociale au titre de la préparation à la naissance ou de consultations postnatales. La Sécurité Sociale impose aux professionnels de santé conventionnés, pratiquant l’haptonomie, de facturer leurs séances en actes hors nomenclature.

L’haptonomie peut-elle s’associer à une préparation à la naissance ?

Le non remboursement des séances d’haptonomie par la Sécurité Sociale permet, si vous le souhaitez, de réaliser une préparation à la naissance en complémentarité de l’accompagnement haptonomique périnatal .

Qui sont les soignants formés à l’haptonomie ?

Les praticiens formés à l’haptonomie sont des professionnels de santé évoluant dans le domaine de la naissance et de la petite enfance. Ce sont notamment des sages-femmes, médecins généralistes, pédiatres, gynécologues obstétriciens, psychologues, éducateurs spécialisés qui ont fait la démarche personnelle de se former à cette pratique.

Quelle formation valide la pratique des professionnels ?

 La formation initiale consiste en 3 années de formation en haptonomie pré et postnatale pouvant être complétées par une spécialisation de deux ans en hapto-obstétrique ( haptonomie pour le jour de la naissance ) et/ou une spécialisation de deux ans en hapto-puériculture. Des perfectionnements réguliers sont recommandés.

Le CIRDH Frans Veldman (Centre de recherche et de développement de l’haptonomie) situé à Paris est le centre de formation le plus connu en France. Il référence les praticiens qu’il forme.

Le site officiel de l’haptonomie : www.haptonomie.org

Présentation de l’haptonomie